Sauter la navigation

Contrôles du lecteur multimédia

 

Commentaires

Notes personnelles
Commentaires publics
More
Show All
Voulez-vous publier un commentaire? Veuillez ou s’inscrire pour un nouveau compte.

Informations de l'exposé

Ouverture du colloque: Les nouveaux réalismes dans la culture italienne à l’aube du troisième millénaire. Définitions et mises en perspective.
Carle Bonafus-Murat (Président de l'Université Sorbonne nouvelle Paris 3), Maria Pia De Paulis-D'Alembert (Université Sorbonne nouvelle Paris 3), Ada tosatti (Université Sorbonne nouvelle Paris 3), Silvia Contarini (Université Paris Ouest-Nanterre)
Colloque international organisé par Maria Pia De Paulis-Dalembert, Ada Tosatti (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3) et Silvia Contarini (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) les 12-14 juin 2014. Depuis 1990 en Italie, la réalité historique et sociale est au cœur des formes plurielles de la culture. Le « retour à la réalité », touchant la création littéraire, les travaux des critiques et des philosophes, subsume des « réalismes » à la forte empreinte historique, politique et poétique. Ces nouveaux réalismes (non)-mimétiques et le temps présent originent, dans un « champ de force épique », des formes et des genres hybrides, aptes à dire les rapports de force sociaux collectifs. Un ‘je’ antihéroïque et dépaysé donne crédibilité et cohérence à l’émiettement du réel dont des rhétoriques croisées disent la complexité. Vraisemblance et invention, fiction et non-fiction, témoignage/reportage à valence mémorielle et inventivité fictionnelle tentent de rendre compte de la porosité entre vrai, vraisemblable, feint et faux. Confrontés aux simulacres de la téléréalité, les réalismes nouveaux mettent en regard la post-réalité et l'hyper-réalité façonnée par les médias. Crédits vidéos Réalisation : Ketty Zanforlini
19/02/2015 591 affichages

Partager